Henri Emiren

C’est Alain Croce, qui nous a quittés le 19 mai 2018 et sur lequel nous reviendrons très largement, qui a rendu hommage à son ami Henri Emiren lors de son décès le 3 août 2013:

« Cette nouvelle en a affecté plus d’un. Henri, c’était un personnage de la Poste Colbert ou MARSEILLE R.P. Il formait un duo syndical CGT avec René COROMINES et rayonnait sur la distribution postale, parmi les facteurs de l’ensemble des arrondissements de Marseille qui étaient alors réunis dans le même immeuble rue Colbert ».

Henri était affectueusement surnommé Pépone, inutile le connaissant de dire pourquoi. Tout en lui rappelait le personnage, ses tirades légendaires, sa bonhommie, son engagement politique. Mais il était aussi appelé Riton, Ritou ou Riri par les uns et par les autres, ce qui démontre la sympathie qu’il inspirait


Facteur à Marseille R.P

Témoignage de Pascal Rottée extrait du livre « Sac à terre !!! » – octobre 2015

Pascal a débuté sa carrière comme ambulant à Paris Austerlitz en 1981. découvrant  » un métier où la solidarité est de mise et où la transmission du savoir – faire et du savoir être par les anciens sont essentielles « .

Georges ROSSO

Entretien réalisé par Denis ESTEVE, Claude Rivier et Georges Raphaël, le 10/12/20. Contribution de Charles Ribard dans la retranscription de l’entretien.

Introduction

Georges ROSSO nous a reçu quatre jours avant son 91 ième anniversaire. Nous avons retrouvé un Georges toujours aussi plein de verve et très en forme, assisté de son 1er adjoint, Paul Sabatino dont le père fût un autre personnage remarquable de la recette principale. Nous avons essayé de retranscrire le plus fidèlement possible ses propos. Georges illustre parfaitement la Mémoire Vivante de l’Immeuble Colbert.

Né le 14 décembre 1929 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; musicien puis employé des postes ; syndicaliste (CGT) ; militant communiste ; maire du Rove (Bouches-du-Rhône) à partir de 1981, mandat en cours.

G. Raphaël : Merci de nous recevoir ce matin. Nous souhaitons revenir sur des pans de ta carrière de postier au sein de La Poste Colbert. Georges, tu es arrivé à Marseille R.P  en 1955. Raconte nous ton parcours et les gens qui t'ont le plus marqué.  

Georges : Je me souviens du premier Receveur Principal en 1955 . Il s’appelait monsieur Luton. Un nom qui sonnait en moi , comme un défi à la revendication. A cette époque là, Les PTT étaient le service le plus performant des services publics, il a servi de modèle pour de nombreux pays comme l’Italie, par exemple. J’ai été embauché comme auxiliaire pour 3 mois .

Les Renseignement Internationaux à Colbert

par Patrick Pourcelly (membre de l’amvic)

« France Telecom bonjour » : c’est par cette formule que les “abonnés” étaient accueillis au téléphone lorsque je suis arrivé à Colbert en 1993. Au CIO ( Centre International par Opérateur) qui se situait au 2ème étage de ce bel immeuble travaillaient des opératrices ( lointain souvenir des demoiselles du téléphone ), des opérateurs, aussi, en équipe de jour, de nuit et de demi nuit: 7 jours / 7 – 24h/24h

Noël Guérini

L’AMVIC, notre Association a insisté et enfin obtenu que La Poste accepte de faire apposer des plaques commémoratives à l’entrée de l’Immeuble Colbert. Elles concernent ceux qui ont payé de leur vie pendant la résistance mais aussi pendant leur travail ; Nous en sommes satisfaits et fiers d’avoir ainsi inscrit le devoir de mémoire.

Parmi celles-ci, se trouve la plaque de Noël Guérini qui travaillait au Centre de Tri de Marseille Gare et qui a été victime de l’explosion d’un colis.

Patrick Marti,  à l’époque  Secrétaire de la Section syndicale CGT Nuit C du Centre de Tri de Marseille Gare , évoque ce triste souvenir qui a été douloureusement ressenti  dans tout le service et bien au-delà.

CREATION DU CENTRE CULTUREL DE LA POSTE

par Jacqueline Sarbib (membre de l’AMVIC)

Pour répondre aux souhaits de l’ensemble du Personnel du bureau de Marseille 01, Guichetier, Service Arrière et Distribution, qui aspiraient à plus de « SOCIAL »   à LA POSTE, (peut être par rapport ce qui existait déjà aux Télécoms), il fut constaté que « Ceux qui pouvaient payer leur loyer, leurs impôts, « Joindre les 2 bouts » sans avoir besoin de recourir aux aides financières de La Poste, avaient le sentiment d’être lésés. Ils souhaitaient des LOISIRS aidés par la POSTE, à l’instar de ce qui était proposé par les entreprises privées ainsi qu’aux Télécoms (loisirs et détente).

Le CSPTT à Marseille Colbert

par Denis Estève (membre fondateur de l’AMVIC)

A l’Hôtel des Postes Colbert de Marseille la page de l’histoire vivante de la Recette Principale est marquée par une magnifique page du sport aux PTT grâce au Club Sportif es PTT (CSPTT), de ses militants et des valeurs qu’ils portaient. Nous nous souvenons des marches de Facteurs tant populaires et attendues à Marseille comme dans toute la France des championnats de football interentreprises ; des tournois de sixtes mémorables ; sans faire l’impasse de l’extraordinaire Coupe de France de la Vie Ouvrière, c’est l’époque aussi où Marseille RP brillait.

 

Plaques mémorielles

Grace à l’intervention et la pugnacité du collectif, notre association AMVIC a obtenu de La Poste, le rapatriement des plaques existantes commémorant le sacrifice de trois anciens fonctionnaires des PTT dans leur combat contre la barbarie nazi et vichyste:

Deux autres plaques concernant des fonctionnaires morts en service ont également été rapatriées sur le site:

  • Rémi Gaufreton assassiné en service le 7 février 1984.
  • Noel Guérini victime d’un colis piégé, le 27 juillet 1989.

Ces plaques sont désormais apposées à l’entrée de l’immeuble Colbert sous le porche (péristyle), prés de la fresque classée du sculpteur Louis Botinelly, en hommage aux morts pour la France durant les deux guerres mondiales du 20e siècle.

fresque de louis Botinelly

Le tri de nuit à Marseille R.P.

Un témoignage de Georges Crescente (membre de l’AMVIC)

Dans la période de l’après guerre, la France connait un grand boom économique (+5% de croissance par an) ; la Poste fait partie d’un grand service public connu sous le sigle PTT. La rapidité du courrier est une cause nationale, les trains Postaux circulent jour et nuit, le fameux J+1 est l’alpha et l’oméga de la distribution .

Témoignages et Articles