Le 26 septembre 1991: La Souillure.

Martine Hervé (membre de l’AMVIC) nous rapporte l’émotion du personnel et sa réaction du 27 septembre 1991.

L’extrême-droite à la manœuvre pour combattre la mémoire collective, pacifiste et ouvrière, la riposte de la CGT et des organisations progressistes, ma prise de parole suite à « l’outrage »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s